Aller à:
Close

Cuisines

Types de plats

Menu
Chercher

La cuisine indienne

cuisine indienne

La cuisine indienne est très variée. Elle est réputée pour être riche en épices. Un grand nombre de ses plats se dégustent aux quatre coins du monde. Le poulet tandoori ou les immanquables samosas restent incontournables.

La cuisine indienne et ses nombreuses influence

La cuisine indienne se décline en trois grandes cuisines régionales. Toutes sont principalement composées d’épices, d’herbes aromatiques, de fruits et de légumes. Ces savoureux ingrédients ont l’avantage de se trouver dans chaque région de l’Inde. La cuisine indienne est également influencée par son histoire et par la religion. Cette dernière occupe une place importante au cœur de la société locale. Le végétarisme est d’ailleurs une pratique alimentaire courante en Inde. La consommation de porc et de viande bovine reste limitée par les interdits de l’islam et de l’hindouisme. Lorsque les musulmans moghols envahissent le nord du territoire, de nouvelles recettes, comme le kebab, voient le jour. Des modes de cuisson atypiques sont introduits. La cuisson au tandoor révolutionne la cuisine indienne. Ce four en terre cuite a la particularité d’être enfoui dans le sol. Son fonctionnement repose à quelques détails près sur celui du four à pain. Des ingrédients venus d’Amérique sont intégrés aux habitudes culinaires des gens de l’Inde. Les tomates, les pommes de terre, le maïs et le piment en font partie. L’Ayurveda est une forme de médecine traditionnelle. Selon elle, la cuisine indienne repose sur six saveurs (appelées « rasas »). Ces dernières sont le sucré, le salé, le piquant, l’amer, l’acide et l’astringent. Chaque saveur possède une vertu thérapeutique bien définie. En Inde, les maladies sont souvent traitées et guéries grâce à une alimentation saine et équilibrée.

L’Inde : des cuisines régionales authentiques et savoureuses

La cuisine indienne

L’Inde s’étend sur un vaste territoire. Sa gastronomie est riche et s’adapte en fonction de ses différentes régions. Goa se situe sur la côte sud-ouest du pays. La cuisine goanaise est reconnue pour être peu piquante. Elle possède une influence occidentale due aux Portugais. En effet, ce sont eux qui ont importé le porc vindaloo. Le vindaloo fait référence à une famille de mets indiens contenant de l’ail et du vin ou du vinaigre. Littéralement, cette appellation signifie « vin » et « ail ». La cuisine penjabie est à l’origine d’un grand nombre de plats dégustés au-delà des frontières indiennes. L’incontournable poulet tandoori provient du Pendjab, au nord-ouest de l’Inde. Là-bas, les gens locaux utilisent beaucoup de ghee (un beurre clarifié) et de crème. Le riz et le blé complet y sont consommés. Les repas sont accompagnés de divers pains comme l’immanquable naan. La gastronomie du sud est réputée pour être très épicée. Dans la cuisine tamoule, le riz vapeur, le yogourt et le lait sont ajoutés dans les préparations. Ces ingrédients permettent d’adoucir les plats un peu trop pimentés.

Des ingrédients phares pour une cuisine indienne réussie

Les épices restent la base de la cuisine indienne. Elles apportent une saveur unique et donnent de jolies couleurs à l’assiette. Elles sont principalement utilisées sous forme de mélange appelé « masala ». On le nomme également « cari ». Ce terme provient d’un mot tamoul désignant la sauce ou l’accompagnement pour le riz. Chaque masala caractérise une recette. Par exemple, dans la cuisine penjabie, le masala est essentiellement réalisé à base d’ail, d’oignon et de gingembre. Parmi les épices fréquemment cuisinées, on retrouve le curcuma, la cardamome, le cumin, le piment ou la coriandre. Les fruits secs s’intègrent régulièrement aux mets traditionnels. Les raisins secs ont le pouvoir de parfumer un ensemble d’aliments en un rien de temps. Les plats non végétariens comprennent majoritairement du mouton, du poulet et du poisson. Le bœuf et le porc sont rarement intégrés aux recettes en raison des religions. Les préparations issues de la cuisine indienne se déclinent selon les goûts et les envies des gens. Il est fréquent qu’une viande soit remplacée par des crevettes.

La composition d’un repas indien typique

samosa

Les gens de l’Inde ont l’habitude de se laver la bouche et les mains avant et après la dégustation. L’usage de couverts est inexistant en Inde. La nourriture se mange exclusivement avec la main droite. La gauche sert à saisir la timbale pour boire. Traditionnellement, un repas indien ne comporte pas d’entrée. Cependant, dans plusieurs régions de l’Inde, certains mets stimulent le palais. Le samosa est considéré comme coupe-faim. Ce beigne de forme triangulaire peut aussi être dégusté lors de l’apéritif. Il est composé d’une pâte de blé enveloppant une farce à base de légumes ou de viande. Des épices le relèvent avec goût. Le pakora, un savoureux beigne de légumes, est consommé de la même manière. Il se mange également durant le repas. Le raïta est une sauce faite de yogourt et de concombres (ou de tomates), qui accompagne de multiples plats. Sa fraîcheur permet d’atténuer la puissance des épices. Un repas typique débute donc par une viande cuisinée. Les mets sont servis de façon individuelle dans des ramequins ou sur des feuilles de bananier. L’utilisation de ces dernières est courante au sein de la cuisine tamoule. Le poulet korma ou tikka massala sont de grands classiques de la gastronomie indienne. Les légumes, comme les pois chiches, restent d’excellents accompagnements. Ils peuvent se présenter sous forme de chutney, une délicieuse sauce aigre-douce. En Inde, les pains, galettes et types de riz sont nombreux. Ils sont très appréciés par les gens indiens. Les desserts, quant à eux, sont divers et variés. L’un des plus connus est certainement le gulab jamun. Ces succulentes boulettes de pâte sont aromatisées à la rose et parfumées à la cardamome. Au cours des repas, seule de l’eau est proposée aux convives. Les boissons sont réservées pour l’apéritif ou se consomment tout au long de la journée. Le lassi est un breuvage au yogourt incontournable. Il se décline en version nature, sucrée ou salée.

Où commander " Plats indiens " près de chez vous ?

Entrez votre code postal